Pour les familles, placer un parent en Ehpad (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), en maison de retraite ou spécialisée est parfois un moment difficile à vivre. Ce moment clé, souvent indispensable, dans nos vies de famille est alors souvent chargé de questions et de craintes de voir ce lien qui nous unit à nos aînés se distendre peu à peu.

Des solutions faciles à mettre en place pour garder intact ce lien intergénérationnel

C'est à ce moment charnière qu'il est indispensable de mettre en place au sein de la famille des solutions pour continuer à échanger avec nos parents ou nos grands-parents. Prendre la décision de placer un parent au sein d'un EHPAD est à la fois rassurant, car on confie en confiance à des équipes spécialisées son parent proche, mais aussi un cap difficile à franchir qui peut faire naître un sentiment de culpabilité de par cet effet de "placement" qui marque une rupture avec la vie d'avant.

Réinventer sa relation avec ses parents et ses grands-parents

Nous vous renvoyons à un très bel article de Valérie Zerguine, dans le journal Femme Actuelle du 31/05/2021 où elle écrit :

Réinventer la relation, c’est (parfois) une chance

Une fois les parents entrés en institution, la relation doit être reconfigurée. Il faut repenser sa façon d'"aider". Lâcher prise et passer la main aux équipes de l'établissement peut faire naître de l’anxiété. Et retrouver un lien par-delà la prise en charge domestique et matérielle demande une période d'adaptation. "Ce n'est pas parce qu’ils partent dans une maison de retraite médicalisée qu'ils disparaissent de votre vie, analyse Isabelle Barthe. Ils ne cessent pas d'être vos parents ni vous leurs enfants. Il y a plein de façons de s'impliquer dans la qualité de leur hébergement : en échangeant avec les équipes, en cherchant à faire la connaissance des autres résidents, en s’impliquant dans le conseil social de l'établissement." Même si la pandémie de Covid-19 a réduit les espaces et les temps de visite, Annie de Vivie rappelle qu'il est essentiel de continuer à accompagner : "Il y a beaucoup d'appréhension lorsqu'on confie son parent chéri à l'équipe d'un Ehpad. C'est pourquoi il faut rester présent dans un esprit de collaboration avec l'équipe de l'établissement. D'autant que le fait d'entrer dans un lieu collectif dilue souvent l'angoisse, celle de l'aidé comme celle de l'aidant. Cela permet de se recentrer pour l'un comme pour l'autre sur la vie qui est là."

Ainsi, Lydia, 63 ans, a eu les plus grandes difficultés à confier son père, diminué physiquement après un AVC. Pourtant, contre toute attente, leur relation s'en est trouvée améliorée : "Lorsqu'il habitait encore chez lui, certes je le voyais tous les jours, mais pas dans de bonnes conditions. J'étais tout le temps stressée, occupée à ranger les courses, faire le ménage, m'occuper des papiers administratifs… J'avais très peu de temps pour lui au final. Aujourd'hui, quand je viens le voir, je suis entièrement présente. On passe vraiment du temps ensemble. On discute, on écoute de la musique, on joue aux cartes, on se promène... Et puis il y a les autres résidents avec qui on se mêle : ça fait du bien de ne plus se voir systématiquement en tête-à-tête. J'aime le voir interagir avec les autres, faire le galant avec les dames, raconter des blagues. Je retrouve le papa rigolo de mon enfance !"

Valérie Zerguine

Le journal familial comme une réponse idéale et fédératrice dans la famille

Nous touchons ici au cœur de notre projet avec Tous FAMiliés car c'est exactement ce que nous avons comme objectif annoncé : favoriser le maintien des échanges entre la famille - souvent ultra connectée - et nos aînés parfois en difficultés avec les outils numériques actuels.

Témoignage de Lucas - 34 ans  " ... c'est vrai que nous utilisons quotidiennement WhatsApp entre cousins pour échanger sur tout et rien, mais dans nos groupes de discussions nous n'avons pas nos grands-parents ... ils passent donc à côté de tout ce qui anime nos vies au quotidien comme les matchs de foot des enfants, les anniversaires ou évènements en petit comité ou même les travaux de la cuisine que nous rénovons. C'est tous ces petits moments intimes à la famille et captés sur le vif que nous avons choisi de partager avec nos grands-parents en nous abonnant à Tous FAMiliés. C'est top, nous les plus jeunes on a une appli qui nous est tellement simple à utiliser, et on sait que les grands-parents recevront leur version papier de notre journal directement dans leur boîte aux lettres."

Un rendez-vous mensuel avec toute la famille qui rythme la vie en établissement de nos aînés

Dans un nouvel environnement tel qu'un EHPAD, il est important que nos parents et nos grands-parents retrouvent rapidement un nouveau rythme de vie serein et familier. Notre journal familial y contribue en offrant aux familles et leurs aînés un rendez-vous régulier qui rassure et permet aussi un échange réconfortant avec le personnel encadrant qui découvre ainsi mois après mois la vie de famille des résidents dont ils s'occupent tous les jours.

Rejoignez l'aventure !

Envie de changer ou simplement envie de créer votre journal familial ? téléchargez l'appli sur Google Play ou l'App Store.